DSI N°806

Diffusion Sélective de l'Information
Du 21 au 27 octobre 2019

Veille Technologique
22 octobre 2019     Journée sur la coopération Tuniso-Tchèque: «Traitement et valorisation des rejets urbains et industriels» au CITET
Dans le cadre de ses activités d'innovation et de transfert de technologies, le Centre International des Technologies de l'Environnement de Tunis (CITET), en collaboration avec l'Ambassade de la République Tchèque en Tunisie, a organisé le 22 octobre 2019 au siège du centre, une journée sur "Le traitement et la valorisation des rejets urbains et industriels". Cette journée vise essentiellement à présenter les axes de coopération Tuniso-Tchèque dans le domaine de l'environnement et au cours de laquelle, le CITET et ses partenaires tchèques, ont présenté leurs expériences en matière de technologies de l'environnement, notamment celles ayant trait au traitement et valorisation des rejets urbains et industriels. Cette journée, a été une occasion pour identifier les opportunités de coopération entre le CITET, les acteurs tunisiens (publics et privés) et les entreprises tchèques détentrices de ces écotechnologies.
Le Programme de la journée a comporté une séance plénière suivie par des rencontres B2B entre les entreprises tunisiennes et celles tchèques.
Ce séminaire a réuni 150 participants dont des experts d’institutions publiques et privées, des centres de recherche et d’assistance technique, des bureaux d’études, des industriels et des médias.
De nombreuses interventions se sont déroulées sur plusieurs thèmes relatifs notamment au choix des éco-technologies avancées les mieux adaptées pour résoudre les problémes environnementaux en Tunisie.
• M. Taoufik Gargouri, Directeur Général du CITET, a signalé, lors de son allocution de bienvenue, que la rencontre tuniso-tchèque s’inscrit dans le cadre de l’ouverture de l'écosystème entrepreneurial tunisien sur un pays modèle en matière de développement durable.
En effet, le développement de capacités technologiques nationales, un des éléments les plus importants d’une croissance soutenue, requiert des efforts de R&D conséquents, un système approprié de commercialisation technologique, et une infrastructure adéquate de diffusion des connaissances technologiques. D’où l’intérêt accru suscité par des échanges bilatéraux étudiant les voies d’exploitation des nouvelles technologies de pointes et promouvant une recherche interdisciplinaire sur le domaine de l'environnement, dans une perspective de préservation des ressources hydriques et de l’écosystème marin, et de valorisation des déchets urbains ou industriels.
Dans cette optique, M. Gargouri a annoncé l’engagement du CITET dans une éventuelle collaboration avec l’Université de Prague.
• Son Excellence M.Jan Vycital, ambassadeur de la République tchèque en Tunisie, a signalé lors de son intervention, que cette rencontre est une opportunité pour partager le retour d'expériences techèques en matière d'innovations écotechnologiques en vue d'apporter les solutions adéquates aux problèmatiques environnementales en Tunisie tels que le traitement des eaux usées, le recyclage des déchets de chantiers et gravats de démolution, la production de l’énergie via le recours aux ressources renouvelables.
• M. Mokhtar Hammami, ministre des Affaires locales et de l’Environnement, a rappelé lors de son allocution, que les ressources non conventionnelles constituent des alternatives réalistes au problème de la rareté de l'eau. Ainsi, une meilleure rationalisation de la réutilisation des eaux usées épurées concerne essentiellement l'irrigation dans les filières agricoles.
« Désormais, plus de traitement classique des eaux usées, ni d’enfouissement de déchets en Tunisie »
Ensuite, le ministre a exigé l'adoption du procédé de traitement tertiaire dans toutes les stations des eaux usées. Et ce, tout en insistant sur l'obligation de disparition des stations de traitement classique de notre pays. Ainsi, le ministre a signalé qu'un un budget de 125 millions de dinars a été alloué pour l'adoption du procédé de traitement tertiaire dans la station d’épuration de Mahdia. Aussi, le ministre a annocé l’instauration de stations de gestion tertiaire des eaux usées à Ben Arous, Radès et Siliana.
Ensuite, il a annoncé que des unités de valorisation des déchets en engrais ou en énergie vont être mis en place dans le cadre de Partenariat Public/Privé qu'il soit local ou international. En effet, il a insisté sur l'obligation de fermeture des décharges basées sur l’enfouissement des déchets tel l'exemple de la décharge de Borj Chakir qui sera fermée à l’horizon 2021.
En outre, il a évoqué l'urgence de prendre les mesures nécessaires pour lutter contre l’érosion littorale.
Par ailleurs, le ministre a insisté sur l'importance de développer des Partenariats Public/Privé pour gagner du temps et assurer une meilleure qualité de service.
• M. Pavel Cerny, représentant de l’ambassade de la République tchèque en Tunisie, a mis en exergue la valeur ajoutée de la création de partenariats B2B intelligents et efficients. Ainsi, il a annoncé l’allocation d’une enveloppe de 40 mille euros par an à la formation de pointe en matière de technologies propres Tchèques.
• M.Fadhel M’hiri, directeur de transfert et de l’innovation technologique au Citet a rappelé, lors de son intervention, que le CITET s’est engagé depuis sa création, à développer les compétences nationales et régionales pour assurer un transfert de technologies écologiquement rationnelles et bien adaptées au contexte local, national et international.
Ensuite, il a partagé le retour d'expériences du Centre en matière de transfert des écotechnologies de pointe. A cet effet, on décrit ci-dessous l’avancement de quelques projets réalisés, en cours ou projetés, et ce à titre d’exemple et de manière non exhaustive :
- Suite à la réalisation d'une station pilote de traitement des eaux usées par macrophytes au niveau de la localité de «Jougar» Gouvernorat de Zaghouan, d'autres similaires stations seront implantées dans des différents villages (Méllégue, Dachra, Chebika et boughrara). Rappelant que le procédé de traitement par macrophytes du CITET, breveté sous le n°19161, a obtenu en 2005 le meilleur prix d’invention au concours BSB de l’ATI pour les inventeurs.
- Suite à la réalisation d'une unité de valorisation énergétique des déchets organiques d'une société tunisienne des marchés de gros, d'autres similaires unités seront implantés dans des différentes villes (Sfax, Sousse, Nabeul et Bizerte).
- Le projet Veder de mise en place d’une installation pilote de cogénération de biomasse de petite taille pour la production d’électricité et de chaleur dans une zone rurale à Béja, de création d'une base de données SIG évolutive sur l'état actuel et le potentiel de la production de résidus de biomasse dans le gouvernorat de Béja, l'élaboration des protocoles et des lignes directrices fondées sur des normes internationales telles que l’ISO 14001 et ISO 5001.
- Un projet de transfert d’une technologie de traitement des eaux usées (réacteur biologique) dans le cadre d'une coopération entre le CITET et une société allemande.
• Expériences des sociétés tchèques :
- Une première société tchèque, opérant en matière des technologies de traitement et la valorisation des rejets (eaux usées, déchets organiques...), a évoqué son expérience en Tunisie, d'une part, en matière de valorisation des déchets, en prononçant son intervention d'expertise au profit d'une société tunisienne de marchés de gros en assurant la remise en marche de leur station de valorisation des déchets; et d'autre part, en matière de traitement des eaux usées, en déclarant sa mission d'expertise dans une société tunisienne de production de conserves de thon en mettant en place une station d’épuration et dé réutilisation des eaux dans le lavage ds poissons. - Cliquez ici 
- Une deuxième société tchèque propose des solutions révolutionnaires de recyclage efficace des déchets de la construction. Ainsi, l'innovation technologique inclut un béton économique et écologique avec un «effet CO2 positif» dans le monde entier, permettant des économies financières de 15% à 45% minimum pour les produits standard en fonction de l'utilisation différents secteurs de l'industrie de la construction par rapport au béton composé de granulats naturels.
En outre, ladite société propose une solution complète pour le fardeau environnemental lié au démantèlement des déchets de construction et de démolition inertes (D & CD) dans le monde entier. Ainsi, l'innovation technologique inclut la réutilisation de D & CD 100% inerte pour l'ensemble de l'industrie de la construction sous forme de matériaux de construction et de produits en béton.
En efffet, un nouveau concept technologique "Technologie circulaire" pour le développement durable dans l'industrie de la construction a été développé dans un concept global et il fonctionne également sur le principe de l'économie circulaire. Cliquez ici 
- Une troisième société tchèque produisant des ventilateurs et de surpresseurs type ROOTs dont la conception compacte garantit une durabilité supérieure, un coût de maintenance réduit et une longue durée de vie. Ainsi, ces équipements industriels sont utilisées partout dans l'industrie, allant de l’ingénierie (sources d’air pour les usines de traitement des eaux usées, installations de traitement de l’eau potable), à l’agriculture (unités surpresseurs pour lignes de traite), à l’industrie alimentaire, à la construction ... En outre, elle produit des équipements destinés à l’extraction et le transport de gazs explosifs. Cliquez ici  
- Une quatrième société tchèque propose des solutions efficaces et innovantes en matière de filtration, tout en optant pour la microfiltration par membrane. Ainsi, elle opère dans le domaine de la conception et la production des équipements en acier inoxydable dans le secteur de l'eau et des eaux usées à travers le monde entier. Cliquez ici
• Débat et échanges
Les sociétés tchèques ont réitérer leur engagement envers les villes et les industriels pour présenter des conseils et le soutien pour affronter les problèmes environnementaux confrontés en élaborant des modèles innovants et en proposant des solutions personnalisées qui offrent une technique à haute valeur ajoutée et des économies sur le cout.
• Rencontres B2B
En vue la promotion de projets innovants en économie verte, des rencontres B2B ont couronné l'après midi de la journée pour étudier la faisabilité de développement de partenariats gagnant-gagnant entre les entreprises tunisiennes et les Tchèques en matière de traitement des rejets hydriques, de valorisation des déchets de construction et de démolution, et en matière de traitement des déchets solides municipaux (DSM) qui sont utilisés dans plusieurs industries à forte consommation énergétique en tant que combustible alternatif.
En outre, des rencontres B2B ouvriront bientôt les voies d’un partenariat nouveau entre les Bizertins et les Tchèques, spécialisés dans la verrerie et dans le plastique. Actuellement, et en terme de chiffres, la coopération tuniso-tchèque se traduit par un volume commercial de l’ordre de 330 millions de dollars dont 75% sont destinés aux produits industriels.


Rédigé par: Lobna ZOUAOUI, Ingénieur Data, chargée de veille technologique veille@citet.nat.tn

Vérifié par: Noura KHIARI, Chef du Service Documentation, Information, Edition et Marketing- cdi1@citet.nat

Validé par: Faouzi HAMOUDA, Directeur de la Documentation et de l'Information- cdi@citet.nat.tn

Abonnez-vous !

Abonnez-vous à la newsletter "DSI"